chômeur

Les personnes au chômage ou bénéficiant de minima sociaux ont souvent du mal à décrocher un prêt bancaire en raison de leurs situations financières très fragiles. Heureusement, il existe quelques solutions qui leur permettent d’emprunter de l’argent pour réaliser leurs projets. Ce n’est pas qu’on est sans emploi que l’on ne peut pas prétendre à un crédit. Au contraire, on a toutes les chances pour en bénéficier, même si la tâche peut être difficile. Explications.

Essayer de négocier avec son établissement bancaire

Pour obtenir de nouveau un prêt, la première chose à faire est de prendre rendez-vous avec son conseiller bancaire. Ce dernier connaît parfaitement la situation de son client et peut prendre le temps nécessaire pour l’aider à trouver une offre financière en adéquation avec son profil. Le banquier peut analyser jusqu’aux moindres détails la situation particulière de l’emprunteur qui est à la recherche permanente d’une offre d’emploi.

Malgré les différentes prestations proposées par les organismes de crédit, il vaut mieux se tourner vers sa banque pour trouver une solution fiable pour obtenir un prêt. Pour cela, l’emprunteur sans emploi doit se montrer plus convaincant et prouver un certain sérieux financier pour attirer l’attention du banquier. Lorsqu’il constate que son client répond au profil nécessaire lié aux critères de son établissement, il peut accorder un prêt sans la moindre hésitation.

Contracter un micro crédit personnel

L’autre solution pour obtenir un prêt en étant sans emploi est le micro crédit social personnel. Cette offre fait partie des crédits à la consommation réservés aux chômeurs et aux interdits bancaires. Leur profil est financièrement fragile parce qu’ils ne disposent pas de ressources nécessaires pour gagner de l’argent et mener une vie stable. Ce profil détient en général de revenus modestes, voire inexistants.

Grâce au micro crédit personnel, ils auront le privilège de financer un projet d’insertion sociale. Ceci peut être par exemple un achat de biens d’équipement, des frais engendrés par un événement de vie ou encore des dépenses liées à la santé. Le montant obtenu dans ce type de crédit doit aussi servir à un projet d’insertion professionnelle comme l’achat d’une voiture, le financement d’une formation, le paiement de la caution pour obtenir un logement, etc.

Demander un prêt d’honneur de la CAF

Des solutions de crédits à destination des sans-emplois sont à découvrir auprès de la Caisse des Allocations Familiales. Parmi ces offres figure le prêt d’urgence réservé aux foyers se trouvant dans une situation financière très délicate. Pour être éligible à cette solution de crédit, quelques conditions restrictives doivent être remplies par le souscripteur. Tout d’abord, il doit être allocataire et justifier d’un ou plusieurs enfants à charge.

Le prêt d’honneur de la CAF est indiqué aux chômeurs, mais ils sont contraints de respecter certaines conditions. Pour avoir une idée, ce prêt doit être utilisé pour acheter un véhicule pour faciliter la recherche d’emploi ou une embauche. Il peut être aussi servi à financer des équipements mobiliers, des travaux de réparation de la maison ou acquérir des appareils électroménagers. À noter que les montants d’un prêt d’honneur de la CAF restent pratiquement plafonnés selon le prix des biens que l’emprunteur souhaite obtenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *